Accueil > Outils & Ressource > Publications > Les artistes amateurs non rémunérés sont-ils une menace pour les professionnels ?

Les artistes amateurs non rémunérés sont-ils une menace pour les professionnels ?

Le projet de loi sur la création, adopté la semaine dernière en première lecture à l’assemblée nationale, modifie les droits concernant les artistes amateurs, ce qui provoque des réactions vives de la part des syndicat et des intermittents du spectacle.

Dans l’article 11 de la loi sur la création, il est stipulé que les artistes amateurs peuvent se produire dans un cadre lucratif (théâtre, opéra, salle de concert…) sans être rémunérés. Ce projet de loi s’appliquerait donc à près de 10 millions de personnes en France qui pratiquent un art en tant que loisir, et non comme métier.

A écouter sur franceculture.frbb

Mots clés

Droit social

Partagez